Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Albizia a éteint les lumières Elle a porté son souffle douloureux jusqu'aux nuages Envolé le petit fantôme blanc Qui derrière la porte chaque matin M'attendait Envolés les yeux bleus déteints Qui pourtant parfois s'éclairaient Comme un ciel au printemps....

Donnez-lui 52 semaines Elle vous donnera 52 aquarelles Remplies d'amour Remplies de beautés Remplies de couleurs CHAToyantes. Isy aime les chats Elle a le pinceau patte-de-velours Son regard perce la vérité féline Son cœur a le soubresaut des certitudes....

De quelle couleur est le pas du chat noir ? Dans le sable sa patte de velours et d'opale laisse t-elle gravée la trace d'un coussinet de mica et de lune ? Le pas du chat noir a-t'il un son particulier ? Un bruit de pas feutré qui dans le couloir de l'amour...

A Sandrine ************* Un jour, Gaston le youyou décida de se faire la belle. Non pas qu’il était malheureux chez ses humains Qui lui offraient toit, couvert et affection Non, La Pachamama, qui sur cette terre veille Sur tous ses enfants petits et grands...

Un poème que j'avais écrit quand j'ai eu le petit Foufou l'année dernière. Penser qu'à présent il est deux pieds sous terre, ça fait mal au coeur. C'est un petit chat noir Culotté et curieux Avec au fond des yeux Une allumette d'espoir Qui brille et qui...

Il aimait poser sur le monde Son doux regard bleu faïence Il aimait sur sa robe blonde Le rayon de soleil en errance Sur ses blanches bottines porté Il marchait délicatement Dans les arbres fièrement juché Il dominait le jardin gaiement Son nez rose sur...

Lien vers le site d'Isy Ochoa, avec une pensée pour Cachou, petite étoile et une pensée pour son humaine qui le pleure. Par isy ochoa dans Félins le 12 Novembre 2013 à 17:52 merci à Carole pour ce poème écrit en souvenir "Joséphine et Cachou", aquarelle...

Trois petites chattes noires L’une parsemée de blanc Jouent dans les armoires A trier l’air du temps Trois petites chattes noires Ronronnantes et aimantes Sautent dans le noir A l’affût dans l’attente Il est l’heure de se coucher Auprès de notre humaine...

Hier j’ai allumé une autre étoile dans le ciel, ma petite compagne féline d’ennui s’est laissé partir, elle attendait mon retour dans son calvaire ultime, dans mes bras enfin elle put se rassurer. Le sursis que la vie lui avait offert pendant six mois...

1 2 > >>