Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par caroleone

Charles Baudelaire né le 9 avril 1821 aurait 192 ans ce jour

 

En hommage

 


 

Le chat II

 

 

 

b-liai-3-ans--1--modif.jpg

 

De sa fourrure blonde et brune

Sort un parfum si doux, qu'un soir

J'en fus embaumé, pour l'avoir

Caressée une fois, rien qu'une.

 

C'est l'esprit familier du lieu ;

Il juge, il préside, il inspire

Toutes choses dans son empire :

Peut-être est-il fée, est-il dieu .

 

Quand mes yeux vers ce chat que j'aime

Tirés comme par un aimant,

Se retournent docilement

Et que je regarde en moi-même,

 

Je vois avec étonnement,

Le feu de ses prunelles pâles,

Clairs fanaux, vivantes opales,

Qui me contemplent fixement.

 

Charles baudelaire, Les fleurs du mal 1857

 

 

 

 

 

 


Commenter cet article

monica et la mer 12/04/2013 17:41

superbe ce poéme dont je ne me lasse pas
bonne fin de semaine pour toi
bises CARO

caroleone 12/04/2013 19:32



Bonsoir Monica,


 


C'est un classique, il a reçu ses lettres de noblesse.


 


Bises et bon week-end


 


caro



Corinne 10/04/2013 11:52

Merveilleux poème ! Je pense comme lui que le chat est une fée..
Bisous Caro

caroleone 10/04/2013 21:41



C'est vrai que baudelaire a très bien écrit sur le chat, une fée oui mais parfois un petit démon


 


Bises


 


caro